Une année de moins de 24h

Oberst et son équipe présentent la découverte de KELT-16 b, une jupiter chaud à très courte période, transitant une étoile naine jaune-blanche dont elle fait le tour toutes les 23 heures 15 minutes. Cette planète rejoint WASP-18 b, WASP-19 b, WASP-43 b, WASP-103 b et HATS-18 b comme les seules jupiters chaudes en transit avec des périodes orbitales inférieur à 24, parfois appelées USPP (pour Ultra Short Period Planet).\n\nKELT-16 b orbite seulement 1,7 fois le rayon de Roche de son étoile, le rayon de Roche est la distance à partir de laquelle la planète peut être détruite par les forces de marée de son soleil. Les modèles prédisent que KELT-16 b pourrait être déchiqueté par son étoile d’ici un demi-million d’années.\n\n

Vue d’artiste de WASP-12 b, une autre planète à très courte période. Crédit: NASA
\n\nOn estime la température d’équilibre de cette planète à 2453 K. Dans ces conditions, la planète développe une inversion des température, c’est à dire qu’il se forme une stratosphère, une couche atmosphère plus chaude que les couches inférieures. Lorsque la nuit tombe, des nuages d’oxydes de vanadium et de titane pourraient se former, avant de s’évaporer au lever du jour.\n\nRéférence:\n

    \n

  1. KELT-16b: A highly irradiated, ultra-short period hot Jupiter nearing tidal disruption (Thomas E. Oberst et al. 2016)
  2. \n