GJ 1132 b: nouvelle terre brûlante à 39al

Située à seulement 39 années lumières, GJ 1132 b est désormais l’exoplanète tellurique la plus proche du Soleil. Découverte grâce au réseau de télescopes robotisés MEarth-South situés au Chili et pilotés à partir de l’Université d’Harvard. Ce réseau de télescopes surveille à intervalle régulier la luminosité des petites étoiles naines rouges proches du Soleil dans […]

Lire l'article
Planètes habitables: le cas de Kepler-186f

Ceci est la traduction d’un article écrit par Andrew LePage, physicien, paru le 20 avril 2014 sur son blog Drew Ex Machina sur lequel il s’exprime au sujet de ses travaux passés et futurs dans les domaines de la télédétection, de l’astronautique, de l’astronomie et de l’astrobiologie. L’article original se trouve à cette adresse. Nous […]

Lire l'article
Le système K2-3 par HARPS

L’un des défaut de la désormais légendaire mission Kepler est d’avoir scruté une région de l’hémisphère nord. Le télescope capable de détecter les planètes les plus petites observait alors une région inaccessible à l’instrument HARPS capable de détecter les planètes les plus légère. Ayant perdu son orientation initiale, le télescope spatial Kepler observe désormais des […]

Lire l'article
La composition des super-terres

Ceci est la traduction d’un article écrit par Andrew LePage, physicien, paru le 30 juin 2015 sur son blog Drew Ex Machina sur lequel il s’exprime au sujet de ses travaux passés et futurs dans les domaines de la télédétection, de l’astronautique, de l’astronomie et de l’astrobiologie. L’article original se trouve à cette adresse. Nous […]

Lire l'article
Notre système solaire est il banal?

Ceci est la traduction d’un article écrit par Andrew LePage, physicien, paru le 30 juin 2015 sur son blog Drew Ex Machina sur lequel il s’exprime au sujet de ses travaux passés et futurs dans les domaines de la télédétection, de l’astronautique, de l’astronomie et de l’astrobiologie. L’article original se trouve à cette adresse. Nous […]

Lire l'article
Fusion nucléaire au cœur des jupiters chaudes?

Les jupiters chaudes font partie des exoplanètes les plus faciles à étudier et de fait, les mieux connues. Ces géantes gazeuses extrêmement chaudes orbitent anormalement près de leurs soleils. Leur masse importante et leur courte période de révolution facilite leur détection par la méthode des vitesses radiales tandis que leur grande taille et leur orbite […]

Lire l'article